Les mois d’hiver sont propices à l’embonpoint chez tous les animaux sauf la marmotte, le hérisson, les animaux hibernants… Pour nous les humains, nous prenons aussi quelques kilos superflus.

Cependant, il existe différentes méthodes pour redonner au corps du tonus et drainer les toxines emmagasinées, voire lutter contre des maladies sournoises qui sont avides de s’installer :

·       Le régime dissocié

·       Le jeûne

·       La monodiète

La monodiète a d’abord trouvé sa place auprès des personnes qui avaient quelques difficultés à envisager un jeûne pour des raisons psychiques ou physiques. Il s’agit de se satisfaire d’un aliment sur une durée déterminée. Dans ce cas, le travail digestif est allégé et l’énergie récupérée est orientée vers la détox.

La monodiète est souvent adaptée avec les saisons : en automne, cure de pommes ou raisins, au printemps des jus bio ou une cure de riz. Elle est souvent accompagnée d’infusion de Rooibos pour ses vertus digestives. Elle peut aller jusqu’à 8 à 10 jours. Très vite la langue chargée et les urines foncées apportent la preuve d’une détox importante.

Exemple de monodiète : La soupe aux choux

Elle peut être consommée en toute saison avec la vertu d’être amincissante.

La diversité des choux (blanc, vert, Kale, brocoli…) permet de varier les soupes.

Préférez les choux bios.

Faire suer à feu très doux le chou coupé en fines lamelles dans de l’huile olive première pression à froid. Adapter la quantité d’eau. Ajouter 1c à soupe de sauce soja salée bio par litre d’eau. Faites frémir. C’est prêt !

Cette soupe peut être dans plusieurs repas consécutifs en rajoutant une pincée de comté râpé, de graines de chanvre, de lin, de croutons à l’ail et bien sûr, en alternant les choux.

Bon appétit !

Et vous, que pensez-vous de la pratique d’une monodiète ou d’un jeûne ?

Vital'Blog - Publications Similaires